Zion Trek
Plan

Randonnée Guadeloupe avec Zion Trek

Randonnée Guadeloupe
  • LES AMERINDIENS
    Les amérindiens, premiers habitants des îles de la Caraïbe, sont originaires du bassin de l’Orénoque, actuel Venezuela.
    A partir du Vième siècle avant Jésus-Christ ont lieu dans les Antilles les premières migrations : ils ont remonté progressivement les îles en pirogue. Les amérindiens ont nommés les îles selon ce qu’elles contenaient. Ainsi la Guadeloupe proprement dite ne s’appelait pas Karukera mais Caloucaera ce qui signifie : « l’île aux gommiers ».
    Ces amérindiens vivant dans les petites Antilles se désignaient comme « Kalinago ». L’appellation Caraïbe, synonyme de cannibales, est une déformation des chroniqueurs espagnols d’un nom utilisé par les populations Taïnos d’Hispaniola pour nommer les amérindiens des Petites Antilles.
    La rencontre des deux mondes apportera maladies, guerres et décadence du monde amérindien qui résistera et se battra afin de se préserver et ralentir le génocide dont ils seront victimes.

    LA « DECOUVERTE » DE COLOMB
    C’est lors de son deuxième voyage, en novembre 1493 que Christophe Colomb découvre la Guadeloupe, qu’il nomme ainsi en hommage au monastère de Guadalupe situé en Extrémadure, en Espagne.
    D’abord délaissées par les espagnols « las islas inutilas », les îles inutiles car il y avait pas d’or, intéressèrent les français et anglais qui s’installèrent à Saint Christophe (aujourd’hui St Kitts).

    LA COLONISATION DE L’ILE
    L’année 1635 marque le début de la colonisation de la Guadeloupe. Les français Liénard de L'Olive et Duplessis d'Ossonville débarquent à Sainte-Rose, à la Pointe Allègre.
    Ils prennent possession de l'île le 28 juin 1635 et mènent une guerre acharnée (en 1635 et 1654) contre les caraïbes. Ils descendent rapidement à Vieux-Fort où fut construit le premier fort de la Guadeloupe.
    En 1643, Charles Houël est nommé premier gouverneur de la Guadeloupe. Il fonde la ville de Basse-Terre et achète l'île à la Compagnie des Iles d'Amérique. Il sera l’unique propriétaire de la Guadeloupe jusqu’à 1664.
    Les premières cultures furent celle de l’indigo, du café, du tabac, de la vanille et du cacao.
    En 1654, les hollandais ramènent du Brésil, la technique de fabrication du sucre, un tournant pour l’histoire de la Guadeloupe qui se lance dans la production à grande échelle.

    L’ESCLAVAGE
    Le besoin en main d’œuvre augmente avec le développement de l’industrie sucrière. L’esclavage des peuples d’Afrique s’amplifie, le commerce triangulaire est mis en place avec la déportation et l’asservissement massif de milliers d’africains ; reconnu crime contre l’humanité en 2001 seulement.
    En 1685, le Code Noir est édité à l’initiative de Colbert. Il vise à réglementer l’esclavage et les sentences envers les rebelles.

    En ce qui concerne les amérindiens, bien que la majorité de leur population ait été exterminée dans les premières années de la colonisation, de petites communautés alliées aux « nèg’mawon » (esclaves fugitifs) résistent et organisent de véritables guérillas contre les colons. Le 31 mars 1660, à Basse-Terre, un traité franco-anglo-caraïbe est signé, il reconnaît la Dominique et St Vincent comme territoire exclusivement caraïbe. C’est donc dans ces îles que les derniers caraïbes prendront refuges.

    De 1756 à 1763, la Guadeloupe est occupée par les Anglais qui fondent le port de Pointe-À-Pitre. En 1763, le traité de Paris met fin à la guerre et restitue la Guadeloupe et la Martinique à la France. A cette époque notre archipel est en fait sous tutelle de son île sœur qui reçoit la majorité des négriers et choisi les esclaves qu’elles achemine vers la Guadeloupe. Cette dernière obtient en 1775 son autonomie vis-à-vis de la Martinique.


      Suivant >>

     

 


 

 

 

Down

Randonnée nature | Randonnée culture | Bivouacs | Mangrove | Education a l'environnemnent | Parc national Guadeloupe | Contact | Liens | guadeloupe-guadeloupe.fr


Copyright © 2006-2014 ziontrek-guadeloupe.com Les photos ne peuvent étre utilisées ou dupliquées sans l'autorisation écrite de l'auteur.

SEO | www.site-internet-guadeloupe.fr